101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario


Trouver un membre

Décision du comité d’agrément

Faculté d’éducation de l’Université York

Demande d’agrément général

Programme de formation professionnelle consécutif à temps plein avec des domaines d’étude pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, menant à un baccalauréat en éducation

Programmes de formation professionnelle concurrents et à temps partiel avec des domaines d’étude pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, y compris les cycles primaire-moyen axés sur l’enseignement du français langue seconde, menant à un baccalauréat en éducation

Demande d’agrément initial

Programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique menant à un baccalauréat en éducation et un grade d’études appliquées


Introduction

Décision du comité d’agrément concernant les demandes d’agrément présentées par la Faculté d’éducation de l’Université York

Le 10 septembre 2010, la Faculté d’éducation de l’Université York a présenté une demande de renouvellement d’agrément pour les programmes de formation professionnelle suivants :

  • Programme de formation professionnelle consécutif à temps plein avec des domaines d’étude pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, menant à un baccalauréat en éducation
  • Programmes de formation professionnelle concurrents et à temps partiel avec des domaines d’étude pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, y compris les cycles primaire-moyen axés sur l’enseignement du français langue seconde, menant à un baccalauréat en éducation.

Parallèlement, la Faculté d’éducation a présenté une demande d’agrément initial pour le nouveau programme indiqué ci-dessous, qui vise à préparer les étudiantes et étudiants à enseigner les matières d’éducation technologique en 9e-10e année et en 11e-12e année :

  • Programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique menant à un baccalauréat en éducation et un grade d’études appliquées

Conformément au Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité d’agrément a constitué un sous-comité d’agrément pour :

  • évaluer les programmes de formation à l’enseignement susmentionnés, sous la direction du comité d’agrément
  • jouer un rôle consultatif auprès du comité d’agrément en lui rendant compte de ses conclusions et en lui formulant des recommandations concernant l’agrément des programmes évalués.

Le sous-comité a été formé conformément aux critères énoncés à l’article 6 du Règlement 347/02 et était constitué de sept personnes, comme suit :

  • trois membres du conseil, dont deux sont membres du comité d’agrément et un membre nommé du conseil
  • un membre de l’Ordre qui n’est pas un membre du conseil
  • un membre inscrit sur la liste des membres potentiels possédant de l’expérience en tant que pédagogue dans une faculté d’éducation
  • un membre inscrit sur la liste des membres potentiels possédant une expertise dans des programmes de formation préparant les étudiantes et étudiants à enseigner des matières d’éducation technologique
  • une personne nommée par la Faculté d’éducation de l’Université York.

Pour parvenir à sa décision, le sous-comité a évalué un rapport d’autoévaluation et d’autres documents fournis par la Faculté d’éducation de l’Université York. La visite des lieux s’est déroulée du 17 au 22 octobre 2010. Le sous-comité a examiné les artefacts et les ressources du programme, ainsi que les expositions virtuelles liées au programme, et s’est entretenu avec le corps professoral et les intervenants.

Le sous-comité n’a entendu aucune soumission venant du public.

Une fois son examen terminé, le sous-comité d’agrément a préparé un rapport sur ses conclusions, en formulant des recommandations au comité d’agrément.

Conformément à l’autorité que lui confèrent la Loi sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité d’agrément a délibéré en vue de déterminer si les programmes de formation professionnelle faisant l’objet de la demande de la Faculté d’éducation de l’Université York répondent aux conditions d’agrément.

La décision du comité d’agrément s’est appuyée sur le rapport final du sous-comité d’agrément daté du 8 avril 2011, la réponse du doyen relativement à l’ébauche du rapport datée du 4 avril 2011, la présentation de la personne à la présidence du sous-comité au comité d’agrément et les exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement et les qualifications requises pour enseigner.

Pour parvenir à sa décision, la comité a pris en considération que les étudiants des programmes concurrents sont inscrits à temps plein et que les domaines d’études de 9e­10e année et de 11e-12e année du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique sont des matières d’éducation technologique énumérées dans l’annexe B du Règlement sur les qualifications requises pour enseigner.


Décision du comité d’agrément prise à sa réunion du 21 avril 2011

Conditions et constatations

Les motifs de la décision du comité et les faits sur lesquels cette décision est basée sont indiqués ci-dessous :

1re condition

«Le fournisseur du programme doit être un établissement autorisé.»

Constatations

La documentation indique que l’Université York est un établissement autorisé en vertu du paragraphe 1 (1) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants.

La York University Act définit les champs de compétence de l’Université, notamment l’établissement de facultés et l’attribution de grades, de diplômes et de certificats. Un décret du conseil approuvé par Son Honneur le lieutenant gouverneur, daté du 18 août 1971, et un accord entre le Ministre de l’Éducation et le président de l’Université York, daté du 17 août 1971, ont mené à la création de la Faculté d’éducation de l’Université York, qui a assumé les responsabilités du Lakeshore Teachers’ College et ainsi mis un terme aux activités de cet établissement par décision du Ministre de l’Éducation.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie pour l’évaluation, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la première condition.

2e condition

«Le programme repose sur un cadre conceptuel clairement défini.»

Constatations

La documentation indique que les programmes de formation professionnelle de la Faculté d’éducation de l’Université York reposent sur un cadre conceptuel clairement défini.

Le cadre conceptuel s’appuie sur les University Undergraduate Degree Level Expectations (UUDLE), qui s’articulent autour de la déontologie, du curriculum, de la pédagogie, de l’autonomie et de l’ouverture sur le monde. Les UUDLES s’inspirent des documents de base de tous les programmes, y compris du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique, et en font la synthèse.

Le cadre conceptuel est fondé sur des ressources théoriques et politiques, et est guidé par les politiques et documents de recherche suivants : Faculté d’éducation, Université York, Report of the Academic Framework Committee, 1995; Association canadienne des doyens et doyennes d’éducation, Accord sur la formation initiale à l’enseignement, 2006; Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, Normes d’exercices de la profession enseignante et Normes de déontologie de la profession enseignante; Ontario Council of Academic Vice-Presidents, Guidelines for University Undergraduate Degree Level Expectations, 2005; et Faculté d’éducation, Université York, Teacher Candidate Practicum Evaluation Protocol, 2009-2010. Les entretiens avec les personnes concernées ont confirmé que la Faculté d’éducation accorde de l’importance à la diversité, aux relations, à la réciprocité, aux perspectives multiples, à l’égalité, à la justice sociale et aux processus démocratiques de régie. Les attentes par rapport au diplôme sont articulées dans une dialectique enseignement-apprentissage qui s’inspire des principes de l’éducation des adultes et du développement intellectuel, et les plans de cours des programmes examinés font référence à ces principes.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la deuxième condition.

3e condition

«Le programme est compatible avec ce qui suit et en tient compte :

  1. les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre
  2. les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants
  3. l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.»

Constatations

La documentation indique que les programmes de formation professionnelle examinés respectent et reflètent les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante, les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et l’intégration de la théorie à la pratique dans la formation des enseignants.

Les normes sont enchâssées dans les programmes, les attentes envers les diplômés et l’ensemble des cours, y compris les cours du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique.

Les membres du corps professoral intègrent les recherches les plus à jour dans leur enseignement et contribuent à l’avancement des connaissances dans leurs champs d’intérêts respectifs. Le groupe de lecture du doyen offre aux membres du corps professoral des occasions de partager et de critiquer les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants. L’Education Resource Centre contient une vaste gamme de documents de recherche et de documentation récente pour appuyer les cours du programme. La documentation et les entretiens démontrent que des occasions seront offertes aux étudiantes et étudiants du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique de comprendre les cadres théoriques et les recherches qui guident l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation des cours d’éducation technologique en 9e-10e année et en 11e-12e année.

La théorie est intégrée à la pratique dans tous les programmes de formation des enseignants, tel que démontré par le cadre conceptuel, la philosophie du stage définie dans le Teacher Candidate Practicum Evaluation Protocol, les entretiens avec les directeurs de cours et les membres du corps professoral concernés par le stage et les entretiens avec les étudiants. La structure des stages du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique et les travaux effectués lors de ces stages intègrent également la théorie à la pratique.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la troisième condition.

4e condition

«Le programme est actuel, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.»

Constatations

La documentation indique que les programmes de formation professionnelle examinés sont actuels, font référence au curriculum de l’Ontario, tiennent compte des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offrent de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.

Les programmes de la Faculté d’éducation se basent sur les recherches les plus à jour dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage. Les objectifs et le contenu des cours, ainsi que les bibliographies des plans de cours, témoignent du caractère actuel du programme. Les plans de cours sont mis à jour annuellement et soumis à un comité du curriculum aux fins d’un examen. Par exemple, des membres du corps professoral ont créé un groupe de lecture, dirigé par le doyen, qui se réunit régulièrement pour discuter des recherches les plus récentes dans le domaine de l’enseignement à l’échelle régionale, nationale et mondiale. Les membres du corps professoral en détachement auprès de la Faculté d’éducation le sont pour une période de trois ans, en alternance, afin d’introduire au programme des perspectives actuelles sur l’enseignement. L’Education Resource Centre renferme une collection à jour de matériels en version papier et électronique destinés à l’enseignement en classe, ainsi que des textes, le programme-cadre du ministère de l’Éducation de l’Ontario et des documents de politique. Ces documents sont accessibles aux étudiants et aux membres du corps professoral dans tous les endroits où le programme est offert. Lorsqu’ils ont terminé leurs stages, les étudiants suggèrent des ressources à ajouter à la bibliothèque. La structure et l’organisation du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique se base sur la version nouvellement révisée du programme-cadre d’éducation technologique du ministère de l’Éducation.

Les entretiens ont confirmé que l’ensemble des étudiantes et des étudiants reçoivent le curriculum du ministère de l’Éducation et les documents de politique connexes. Les étudiants prennent part à des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des écoles où l’on enseigne le curriculum de l’Ontario, et doivent démontrer leur connaissance du curriculum de l’Ontario dans la préparation de leurs leçons. Le curriculum du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique fait référence aux lignes directrices du curriculum de 2009 du ministère de l’Éducation.

Les plans, descriptions, objectifs, contenus, travaux et bibliographies des cours tiennent compte des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants, et sont également proposées parmi les ressources de l’Education Resource Centre. Les étudiants et le corps professoral s’adonnent à la pratique réflexive pendant toute la durée du programme. Les recherches entreprises par les membres du corps professoral reflètent les préoccupations régionales et provinciales actuelles. Le curriculum du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique intègre les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants, notamment les dernières recherches sur les théories du cerveau et le développement des adolescents.

Les plans de cours des programmes démontrent de vastes connaissances à propos des cycles et initient les étudiantes et étudiants à une vaste gamme de domaines pédagogiques, notamment la planification et l’enseignement dans un cadre axé sur l’équité, la diversité, la justice sociale et la durabilité. Les étudiantes et étudiants doivent cerner les problèmes d’inégalité et d’intolérance et y réagir, adapter leur enseignement pour les élèves ayant des besoins particuliers et mettre en œuvre différentes stratégies d’évaluation. Le corps professoral se compose d’enseignantes et d’enseignants permanents et de pédagogues du domaine de l’enseignement possédant une variété de titres universitaires et d’expériences pratiques. Les étudiants peuvent choisir parmi une vaste gamme de cours facultatifs afin de se concentrer sur des domaines particuliers de la formation des enseignants, notamment l’éducation autochtone, l’éducation de la petite enfance, l’éducation juive, l’enseignement du français langue seconde, l’enseignement des beaux-arts et l’éducation technologique. On demande aux étudiants de tous ces programmes de prendre part aux initiatives actuelles et générales du ministère de l’Éducation. Le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique offre de vastes connaissances en intégrant des initiatives pour la réussite des élèves, les stratégies du programme Apprentissage jusqu’à l’âge de 18 ans, le Programme d’apprentissage pour les jeunes de l’Ontario et les programmes d’enseignement coopératif.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la quatrième condition.

5e condition

«Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.»

Constatations

La documentation indique que le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

Les étudiantes et étudiants doivent suivre des cours ayant une composante théorique. Les cours de base mettent l’accent sur la théorie et exigent que les étudiants mettent cette dernière en pratique dans leur collectivité et pendant leurs stages. Les étudiantes et étudiants du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique suivent les cours de base du programme de formation professionnelle concurrent et le séminaire de stage. Les cours du curriculum et les cours de méthodologie du programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique fournissent les cadres théoriques inhérents à l’éducation technologique de la 9e à la 12e année.

Tous les programmes examinés comprennent des cours du curriculum et des cours de méthodologie pour les cycles, les années et les matières d’enseignement concernés. Tous les programmes comprennent des cours qui traitent de toutes les matières enseignées aux cycles concernés.

Les cours de base traitent de sujets comme la socialisation, le développement humain, la communication, les théories de la connaissance et les modèles pédagogiques.

Dans le programme de formation professionnelle consécutif à temps plein, les programmes axés sur une concentration en particulier peuvent substituer certains cours du curriculum, cours de méthodologie et cours de base par d’autres cours du curriculum, cours de méthodologie ou cours de base, selon la concentration.

Les étudiantes et étudiants des programmes concurrents et consécutifs à temps partiel qui choisissent un cheminement particulier, par exemple, le programme de formation des enseignants autochtones ou le programme d’enseignement du français langue seconde, peuvent substituer des cours de méthodologie ou des cours de base liés à leur concentration.

Les étudiantes et étudiants du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique suivent les mêmes cours de base que les étudiants du programme de formation professionnelle concurrent.

La mise en pratique de la théorie est prévue dans les cours du curriculum, les cours de méthodologie et les cours de base, ainsi que dans les séminaires de stage.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la cinquième condition.

6e condition

«L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours.»

Constatations

La documentation indique que l’organisation et la structure des programmes conviennent au contenu des cours dans tous les programmes de formation professionnelle examinés.

Tous les programmes comprennent des cours de base communs. En outre, l’Université York propose une variété de cheminements qui répondent aux besoins et aux intérêts des étudiantes et des étudiants.

Les étudiantes et étudiants du programme de formation professionnelle consécutif à temps plein peuvent terminer le programme en une année académique prolongée après avoir obtenu un premier diplôme reconnu. Les étudiants peuvent étudier au campus de la rue Keele ou dans les campus régionaux. Les étudiants qui souhaitent recevoir leur formation dans des quartiers urbains de Toronto peuvent s’inscrire aux programmes offerts à Regent Park et à Parkdale. En outre, les emplacements qui offrent le programme de formation professionnelle consécutif à temps plein sont également structurés de façon à permettre aux étudiants de se concentrer sur des domaines particuliers de l’enseignement, notamment l’éducation de la petite enfance, les beaux-arts, la diversité en milieu urbain et l’éducation autochtone. Les étudiants des programmes axés sur des domaines en particulier, notamment l’éducation de la petite enfance ou l’enseignement des beaux-arts, sont regroupés en cohortes, s’appuient sur les diplômes qu’ils ont déjà obtenus et les expériences qu’ils ont déjà acquises. Le programme de formation professionnelle consécutif à temps plein comprend deux stages pour les étudiants aux cycles primaire et moyen, deux stages dans un domaine d’enseignement pour les étudiants aux cycles moyen et intermédiaire et trois stages dans deux domaines d’enseignement pour les étudiants aux cycles intermédiaire et supérieur.

D’une durée de quatre à cinq ans, le programme de formation professionnelle concurrent permet aux étudiantes et étudiants d’achever un baccalauréat tout en satisfaisant aux exigences d’un baccalauréat en éducation pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire ou intermédiaire-supérieur. Le programme de formation professionnelle concurrent est achevé dans les trois dernières années du programme et est organisé de façon à permettre aux étudiants de terminer les cours de base pendant la première année et les cours du curriculum et les cours de méthodologie pendant les deuxième et troisième années. Outre les cours de base, le programme de formation professionnelle concurrent est structuré de façon à permettre aux étudiants de choisir une concentration, notamment le programme estival de sciences, l’éducation juive, l’enseignement du français langue seconde, l’éducation autochtone et l’éducation technologique (prévu en 2012).

Le programme de formation professionnelle concurrent pour enseigner le français langue seconde aux cycles primaire et moyen – baccalauréat en éducation (français) – met l’accent sur les compétences linguistiques en français et la compréhension des cultures francophones. Le programme est offert en grande partie au Collège Glendon. Les étudiants peuvent satisfaire aux exigences de la composante culturelle de leur programme en participant à un programme d’études d’un an dans un milieu francophone, pendant la troisième année d’un programme de quatre ans ou pendant la quatrième année d’un programme de cinq ans (si l’étudiant s’est prévalu d’une année de réserve). Pendant la première année du programme, les étudiants acquièrent de l’expérience dans des écoles situées dans des communautés francophones ou dans des écoles d’immersion française. Au cours de la deuxième année, ils effectuent des stages dans des écoles d’immersion française en Ontario, et au cours de la troisième année, ils effectuent des stages dans des écoles élémentaires de langue anglaise et de français-cadre. Les étudiantes et étudiants inscrits aux programmes pour enseigner aux cycles moyen-intermédiaire ou intermédiaire-supérieur qui souhaitent enseigner le français langue seconde doivent sélectionner ce domaine d’enseignement dans le programme de formation professionnelle concurrent régulier.

Le programme estival de sciences permet aux étudiants qui passent beaucoup de temps en laboratoire pendant leur baccalauréat de suivre des cours théoriques et des cours du curriculum d’éducation en mai et en juin, ou pendant les trimestres d’été, pendant les trois ans que dure le programme. Pendant la troisième année du programme, les stages du programme de formation professionnelle concurrent se déroulent sur une base hebdomadaire et comprennent un bloc continu de 20 jours en mai. Au cours de la quatrième année (ou de la cinquième année si l’étudiant s’est prévalu d’une année de réserve), les stages se déroulent sur une base hebdomadaire et comprennent un bloc continu de 20 jours en mai. Le programme estival de sciences comprend un stage de 50 jours et le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique comprend un stage de 40 jours. Le programme de formation professionnelle concurrent permet aux étudiantes et étudiants de se prévaloir d’une année de réserve afin de se concentrer sur leur baccalauréat entre la deuxième et la troisième année du programme de formation à l’enseignement.

Le programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur peut être achevé dans un délai de trois ans si l’étudiant a achevé un baccalauréat reconnu, mais qu’il ne peut pas ou ne souhaite pas s’inscrire au programme de formation professionnelle consécutif à temps plein d’un an. Les étudiantes et étudiants suivent le cheminement du programme de formation professionnelle concurrent et sont entièrement intégrés aux classes. À l’instar du programme de formation professionnelle concurrent, le programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel comprend des cours théoriques, des cours de base, des cours du curriculum et des cours de méthodologie, ainsi que des cours optionnels, des séminaires de stage et un stage. Les enseignants inscrits au programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel peuvent choisir une des concentrations suivantes : éducation autochtone, enseignement du français langue seconde, éducation juive ou programme estival de sciences. Les stages se déroulent pendant la deuxième et la troisième année du programme. L’organisation et la structure des stages du programme de formation professionnelle concurrent sont reproduites dans les stages du programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel.

Dans le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique, l’étudiant doit achever un baccalauréat en éducation à l’Université York et obtenir un diplôme d’études appliquées dans un autre établissement postsecondaire, de façon concurrente, sur une période de six années. Le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique reflète le programme de formation professionnelle concurrent actuel menant au baccalauréat en éducation. Au cours de la troisième et de la quatrième année, le programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique offre des cours théoriques, des cours de base, des cours optionnels, des cours du curriculum et des cours de méthodologie intitulés Curriculum Connections for Technological Education et Technological Education as a Teaching Subject. Les séminaires de stage mettent l’accent sur l’enseignement et l’apprentissage, et sont intégrés à deux stages supervisés d’une durée de 20 heures qui ont lieu pendant la quatrième et la cinquième année.

Tous les étudiants doivent réussir le séminaire de stage, lequel
comprend des travaux liés aux différents cours théoriques du curriculum, à un didacticiel en ligne sur les connaissances professionnelles et la déontologie, et à un stage pertinent. Le séminaire de stage est organisé uniquement en fonction des besoins particuliers de chaque programme afin de satisfaire à l’exigence d’une organisation et d’une structure appropriées.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la sixième condition.

7e condition

«Les étudiants sont informés de leurs progrès et évalués de façon continue tout au long du programme.»

Constatations

La documentation indique que les étudiants sont informés de leur progrès et évalués de façon continue tout au long des programmes.

La Faculté d’éducation met en application les politiques et procédures d’évaluation des étudiantes et étudiants de l’Université dans chaque plan de cours. Basés sur un gabarit, les plans de cours décrivent dans leur intégralité le programme et le calendrier des évaluations formatives et sommatives. Un système d’orientation a été mis sur pied pour fournir à chaque étudiant un soutien général et des commentaires et suggestions tout au long du programme. Le document Teacher Candidate Practicum Evaluation Protocol de la Faculté d’éducation contient les formulaires et procédures officiels pour l’évaluation des stagiaires pendant le stage. Les directeurs de cours et les animateurs de séminaire visitent les lieux des stages régulièrement afin d’offrir leur soutien et leurs commentaires et suggestions aux stagiaires. La rétroaction sur la performance est continue, axée sur le développement et basée sur une politique claire qui est comprise et appuyée par tous.

L’évaluation des étudiantes et étudiants du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique est effectuée conformément aux attentes générales de la Faculté d’éducation relativement à l’évaluation des étudiants.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la septième condition.

8e condition

«Le programme comprend un stage qui satisfait aux exigences énoncées au paragraphe 9 (2) du Règlement 347/02. Les exigences concernant le stage sont les suivantes :

        1. Le stage comprend des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre.
        2. Révoqué.
        3. Le stage permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins une des matières du programme qui le concerne.
        4. Un éducateur expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage.
        5. Un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.»

Constatations

Les stages prévus dans les programmes de formation professionnelle ont une durée minimale de 40 jours et comprennent des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre. Le stage permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins une des matières du programme qui le concerne. Un pédagogue expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage, et un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.

Selon le programme, la durée du stage des étudiantes et étudiants du programme de formation professionnelle consécutif à temps plein, au programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel ou au programme de formation professionnelle concurrent est de 85 à 100 jours. La durée du stage du programme estival de sciences concurrent et à temps partiel, qui est uniquement offert pour enseigner aux cycles intermédiaire et supérieur, est de 50 jours. Le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique comprend deux stages d’une durée de 20 jours chacun. Les stages se déroulent en mai pendant la quatrième et la cinquième année du programme.

La Faculté d’éducation a présenté une liste d’écoles financées par la province dans lesquelles se dérouleront les stages. Les étudiants peuvent également effectuer leur stage dans des écoles privées sélectionnées où l’on enseigne le curriculum du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Le cas échéant, ils devront être accompagnés et évalués par des enseignants agréés de l’Ontario.

Les étudiantes et étudiants de tous les programmes de la Faculté d’éducation prennent part à des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans un minimum de deux écoles et dans chaque cycle associé à leur programme. Aux cycles moyen et intermédiaire, le stage des étudiants porte sur un domaine d’enseignement. Aux cycles intermédiaire et supérieur, il porte sur deux domaines. En plus du stage, les étudiants doivent participer à un séminaire de stage dans la Faculté d’éducation. Les coordonnateurs des lieux de stage s’assurent que les mentors et dirigeants scolaires sont conscients des attentes de la Faculté d’éducation, à savoir que le stage doit comprendre une expérience pratique dans deux cycles et, au besoin, dans la ou les matières d’enseignement de l’étudiant.

Les mentors soutiennent, supervisent et évaluent les étudiants avec l’aide des directeurs de cours et animateurs de séminaire responsables du stage au sein de la Faculté d’éducation, conformément à la politique de stage de l’Université York. Le document sur la politique de stage énonce les procédures de stage pour tous les programmes et comprend une description du rôle de mentor, ainsi que les attentes concernant les interactions entre le mentor et l’étudiant. Les entretiens ont confirmé que des enseignants expérimentés joueront le rôle de mentor dans les stages du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique, comme c’est le cas dans les stages des autres programmes.

Les directeurs de cours/animateurs de séminaire sont responsables de l’organisation et du maintien de communications en ligne fréquentes avec les étudiants, et doivent visiter ces derniers sur les lieux de stage afin de les soutenir par la discussion, la réflexion et des conseils. Des conseils supplémentaires sont offerts par le bureau des stages. Les directeurs de cours et les animateurs de séminaire visitent régulièrement tous les lieux de stages et sont disponibles pour communiquer avec les étudiants par voie électronique.

La documentation et les entretiens confirment que, dans le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique, un membre du corps professoral est détaché pour enseigner deux séminaires de stage et superviser les étudiants pendant leur stage.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la huitième condition.

9e condition

«La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.»

Constatations

La documentation indique que la réussite du stage subordonnée à la réussite du stage dans tous les programmes examinés.

Les documents de politique régissant les stages stipulent que la réussite des stages est une exigence pour l’obtention d’un baccalauréat en éducation. Cela a été confirmé par le doyen associé, le coordonnateur de projets spéciaux, les coordonnateurs de stage et les animateurs des séminaires de stage.
 
Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la neuvième condition.

10e condition

«Les cours de méthodologie de l’enseignement conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.»

Constatations

La documentation indique que les cours de méthodologie de tous les programmes de formation professionnelle examinés conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.

Les cours de méthodologie (curriculum et enseignement) conviennent aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur. Le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique convient pour l’enseignement en 9e-10e année et en 11e-12e année. Lorsque les cours de méthodologie combinent différents cycles, les objectifs d’apprentissage, les textes, les lectures et les travaux traitent de cycles en particulier et, au besoin, de matières d’enseignement en particulier. Les plans de cours font référence au curriculum et à la documentation du ministère de l’Éducation de l’Ontario qui s’appliquent aux cycles et aux matières. Les descriptions de cours et les commentaires des personnes interrogées témoignent d’une intégration de la pédagogie différenciée.

Dans certains cas, les cours de méthode spécialisés peuvent être remplacés par des cours de méthodologie généraux. Les cours de méthodologie spécialisés demeurent rattachés à des cycles en particulier.

Le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique comprend des cours de méthode spécialisés.

Des cours de méthode supplémentaires doivent être suivis au lieu de cours optionnels dans les programmes de formation professionnelle concurrent et consécutif à temps partiel pour enseigner le français langue seconde aux cycles primaire-moyen.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la dixième condition.

11e condition

«Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.»

Constatations

Les cours théoriques et de base des programmes examinés portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent au domaine de l’éducation.

Tous les programmes comprennent des cours sur le développement et l’apprentissage humains. Tous les cours aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire explorent la signification de nature humaine et de développement de l’individu. Aux cycles intermédiaire et supérieur, les participants étudient l’histoire et les théories du développement de l’adolescent, et explorent les contextes sociaux et culturels qui ont une incidence sur les apprenants. Les cours théoriques et les cours de base sur le développement et l’apprentissage humains offerts dans le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique sont identiques aux cours théoriques et cours de base offerts dans le programme de formation professionnelle concurrent actuel.

Tous les étudiants doivent réussir un didacticiel en ligne, intitulé Ethics and Legal Studies in Education. Le didacticiel est mis à jour régulièrement afin de refléter la législation et les politiques actuelles. Le contenu du didacticiel fait l’objet d’un développement continu grâce aux travaux et études de cas effectués dans les cours du curriculum, les cours de méthodologie et les séminaires de stage, et dans certains cours optionnels, notamment le cours Education and Human Rights.

Le programme de formation professionnelle concurrent et le programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel comprennent également un cours obligatoire qui explore les façons dont l’éducation, en tant qu’expérience obligatoire, est organisée dans la société. Ce cours est également offert dans le nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique. Parmi les autres sujets d’ordre législatif énoncés dans le curriculum et les plans de cours de méthodologie du programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique, notons la législation et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation technologique, notamment les normes en matière de santé et sécurité, les responsabilités juridiques des enseignants, le Fonds d’échange d’assurance des conseils scolaires de l’Ontario, les assurances des conseils scolaires de l’Ontario, la Loi sur la santé et la sécurité au travail et la Loi sur les aliments et drogues du Canada et les règlements afférents.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la onzième condition.

12e condition

«La composition du corps professoral est telle qu’il existe un équilibre approprié entre :

  1. les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés,
  2. les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement,
  3. les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.»

Constatations

La documentation indique que la composition du corps professoral de tous les programmes examinés est telle qu’il existe un équilibre approprié entre les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés, les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement et les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.

La documentation soumise comprenait les curriculum vitæ indiquant les titres universitaires, l’expérience et les domaines d’expertise des 137 membres permanents, détachés et contractuels du corps professoral enseignant les programmes. Les entretiens ont confirmé que la composition du corps professoral est telle qu’il existe un équilibre approprié entre les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés et les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement. Le programme est conçu de façon à regrouper des enseignants permanents et des pédagogues possédant une expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement, afin qu’un groupe diversifié de membres du corps professoral possédant les titres universitaires et l’expérience pratique appropriés enseignent aux étudiantes et aux étudiants. Les membres permanents du corps professoral intègrent leurs connaissances des théories et recherches actuelles à leur enseignement. Les membres détachés auprès du corps professoral sont reconnus pour leur pratique exemplaire dans une matière ou un cycle en particulier, et apportent une dimension actuelle et une perspective nouvelle aux développements récents dans le domaine de l’enseignement et dans la profession enseignante. Les membres détachés sont nommés par la Faculté d’éducation pour des mandats de trois ans. Suivant ce cycle, dix membres détachés auprès du corps professoral quittent l’Université à chaque année et sont remplacés. Les pédagogues à la retraite embauchés sur une base contractuelle font bénéficier les étudiants de leur vaste expérience dans la profession.

Les curriculum vitæ ont permis d’identifier les personnes possédant l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement, notamment dans les études théoriques et la recherche, l’enseignement universitaire de premier cycle et l’enseignement universitaire supérieur, y compris la formation à l’enseignement, ainsi que de l’expérience dans plusieurs domaines, notamment l’intégration de la perspective autochtone à la formation classique des enseignants, les théories du curriculum, la justice sociale, l’équité, le perfectionnement professionnel des enseignants, la formation à l’enseignement, l’évaluation de programme, le multiculturalisme, l’éducation de l’enfance en difficulté, le développement humain et l’écologie familiale, l’éducation de la petite enfance, les jeunes sans-abris, les études culturelles en éducation, la pédagogie critique, le développement des enfants et des adolescents, la littératie, le curriculum et l’enseignement en tant que tel. Les curriculum vitæ ont également permis d’identifier les personnes possédant de l’expérience en enseignement dans des écoles élémentaires et secondaires, et dans tous les cycles.

Les curriculum vitæ des enseignants démontrent qu’ils possèdent de l’expérience et une expertise au cycle primaire, notamment dans l’enseignement au jardin d’enfants et aux cycles moyen, intermédiaire et supérieur, ainsi que de l’expérience et une expertise dans les composantes du programme, notamment dans des domaines précis du curriculum. Les membres du corps professoral possèdent de l’expérience et une expertise dans l’enseignement de l’anglais langue seconde, l’éducation de la petite enfance, l’éducation de l’enfance en difficulté, l’éducation autochtone, la littératie, les théories du curriculum, les théories de l’apprentissage, le développement humain, le multiculturalisme, les langues (p. ex., le français, l’allemand, l’hébreu) et la pratique de l’enseignement.

Le corps professoral du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique se compose d’enseignantes et d’enseignants qui enseignent actuellement les cours de base et les séminaires de stage dans le programme de formation professionnelle concurrent existant. Les membres actuels du corps professoral détiennent des titres universitaires et possèdent une expérience et une expertise appropriées dans le domaine de l’éducation technologique. Un membre détaché auprès du corps professoral se spécialisant dans l’éducation technologique enseignera deux séminaires de stage et supervisera les stages des étudiants du programme de formation professionnelle en éducation technologique.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la douzième condition.

13e condition

«L’établissement autorisé s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits au programme.»

Constatations

La documentation indique que la Faculté d’éducation de l’Université York s’est dotée de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits aux programmes de formation professionnelle.

Une visite de l’Office of Student Programs de la Faculté d’éducation, ainsi que la documentation, les artefacts et les entretiens avec le personnel et le corps professoral confirment que la Faculté d’éducation s’est dotée de mécanismes de contrôle interne adéquats et protège l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits aux programmes de formation professionnelle.

L’Office of Student Programs de la Faculté d’éducation est responsable de maintenir les dossiers des étudiants selon les politiques du bureau du registraire de l’établissement. Conformément à la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée de l’Ontario, l’Information and Privacy Office de l’Université York offre une trousse sur la protection de l’information et de la vie privée, qui définit la nature des dossiers confidentiels et explique les exigences d’identification et d’étiquetage de ces dossiers, ainsi que les procédures pour travailler, conserver et détruire les dossiers confidentiels, y compris les dossiers des étudiants.

L’Office of Student Programs a confirmé que les renseignements et les dossiers confidentiels des étudiants en version papier et électronique sont conservés en lieu sûr à la Faculté d’éducation. Les dossiers électroniques sont protégés par des mots de passe et des copies de secours sont sauvegardées dans le système informatique de l’Université. Les zones d’entreposage et les bacs de rangement sont hors de la portée du public. Les étudiantes et étudiants sont informés des procédures pour l’entreposage et la sécurité des documents.

Toutes les politiques de contrôle interne de l’Université York et de la Faculté d’éducation visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants s’appliqueront au nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la treizième condition.

14e condition

«L’établissement autorisé s’est engagé à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité et, s’il s’agit d’un programme existant, il a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.»

Constatations

La documentation indique que la Faculté d’éducation de l’Université York s’est engagée à améliorer sans cesse les programmes de formation professionnelle examinés et à en assurer la qualité et, en ce qui concerne les programmes existants, elle a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.

La Faculté d’éducation utilise un certain nombre de ressources et de mécanismes pour démontrer son engagement envers l’amélioration continue et l’assurance de la qualité de ses programmes. L’Office of the Associate Dean – Pre-Service est responsable de l’amélioration continue du programme menant au baccalauréat en éducation. Les plans de cours sont soumis à l’Office of the Associate Dean et évalués par le Committee of Curriculum Teaching and Learning. Chaque cours et stage est évalué par les étudiants. Ces évaluations peuvent être consultées par les directeurs de cours. Le doyen associé en fait le suivi. Des exercices de curriculum mapping ont lieu régulièrement lors des réunions des directeurs de cours. On demande alors aux directeurs de cours d’évaluer leurs cours et programmes en fonction de leur cohérence et de leur développement, et selon les UUDLE.

Le groupe de lecture du doyen, qui favorise les échanges à propos des recherches les plus récentes dans le domaine de la formation professionnelle des enseignants et introduit de nouvelles questions sur l’enseignement et l’apprentissage, témoigne également de l’engagement de la Faculté d’éducation envers l’amélioration continue.

Parmi les modifications mises en œuvres depuis le dernier examen de l’Ordre mentionnons l’élaboration du Teacher Candidate Practicum Evaluation Protocol, qui vise à assurer la cohérence des programmes et à énoncer des exigences claires pour la réussite des stages dans tous les programmes, la création, en 2009, d’une nouvelle spécialisation en enseignement autochtone et l’élaboration du nouveau programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique. On prévoit que le nouveau programme estival de sciences pour les étudiants ayant une concentration pour enseigner les mathématiques et les sciences aux cycles intermédiaire-supérieur (lancé en 2010) permettra d’alléger les horaires chargés des étudiants de la Faculté d’éducation et des étudiants en ingénierie qui souhaitent obtenir un baccalauréat en éducation.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la quatorzième condition.

15e condition

«Un comité consultatif de la formation des enseignants ou une entité semblable joue un rôle consultatif ou de liaison à l’égard du programme.»

Constatations

La documentation indique que la Faculté d’éducation de l’Université York s’est dotée d’un comité consultatif de la formation des enseignants, qui jouera un rôle consultatif relativement aux programmes de formation professionnelle examinés.

Les entretiens et la documentation démontrent que le comité consultatif de la formation des enseignants joue un rôle consultatif. Il se réunit une fois par an afin de soumettre des commentaires et suggestions à la Faculté d’éducation sur l’élaboration de ses cours et programmes et de favoriser le dialogue avec ses partenaires communautaires. Le doyen, les doyens associés (Pre-Service et Field Development), le directeur des programmes d’études supérieures, le coordonnateur de stage et d’autres membres de la Faculté d’éducation, ainsi des représentants du sénat, de l’association des étudiants de la Faculté d’éducation, du ministère de la Formation et des Collèges et Universités, des associations d’agentes et d’agents de supervision, des associations de directrices et de directeurs d’école, de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et d’organismes communautaires sont membres du comité consultatif de la formation des enseignants. La Faculté d’éducation a indiqué qu’une personne possédant une expertise dans l’éducation technologique deviendra membre du comité.

Outre le comité consultatif de la formation des enseignants, la Faculté d’éducation discute avec de nombreux partenaires communautaires, notamment le York Centre for Community Engagement. La Faculté d’éducation travaille également en liaison avec le Teacher Education Liaison Committee, qui est composé de membres de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la quinzième condition.


Décision du comité d’agrément prise à sa réunion du 21 avril 2011

Agrément général

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément estime que les programmes de formation professionnelle suivants, offerts par la Faculté d’éducation de l’Université York, satisfont entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement :

  • Programme de formation professionnelle consécutif à temps plein avec des domaines d’étude pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, menant à un baccalauréat en éducation
  • Programmes de formation professionnelle concurrents et à temps partiel avec des domaines d’étude pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, y compris les cycles primaire-moyen axés sur l’enseignement du français langue seconde, menant à un baccalauréat en éducation

Le comité d’agrément accorde l’agrément général à ces programmes pour une période de sept ans (jusqu’au 21 avril 2018) ou pour une période modifiée en vertu de l’article 15 du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

Agrément initial

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément estime que le nouveau programme de formation professionnelle suivant axé sur la préparation des étudiants à enseigner les matières d’éducation technologique en 9e-10e année et en 11e-12e année lequel sera offert par la Faculté d’éducation de l’Université York satisfait entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

  • Programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique menant à un baccalauréat en éducation et un grade d’études appliquées

Le comité d’agrément accorde l’agrément initial à ce programme pour la période la plus longue n’excédant pas six ans (jusqu’au 21 avril 2017) entre une période de quatre ans (jusqu’au 21 avril 2015) et la période qui se terminera à la collation des grades de la deuxième cohorte d’étudiantes et d’étudiants inscrits au programme, ou une période modifiée en vertu de l’article 15 du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario

Le 21 avril 2011

MODIFICATION DE LA DATE D’EXPIRATION

En vertu du l’alinéa (0.a) du paragraphe 15.2 du Règlement sur l’agrément, le comité d’agrément accorde la prolongation, jusqu’au 1er juillet 2017, de la période d’agrément initiale du programme de formation professionnelle concurrent avec domaines d’études en éducation technologique, 9e-10e année et 11e-12e année. Cette prolongation permettra au programme d’être examiné en 2017 et, s’il reçoit l’agrément général dans l’année qui suit le 21 avril 2018, d’être exempté du prochain cycle d’examen d’agrément.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 27 février 2014

Décision concernant le rapport de vérification du programme de formation à l’enseignement prolongé

Lire la décision intégrale

Confirmation de l’agrément

Le comité d’agrément estime que les programmes de formation professionnelle suivants, offerts par la Faculté d’éducation de l’Université York, satisfont entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement en vigueur le 1er septembre 2015 :

  • Programme consécutif à temps plein de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, menant à un baccalauréat en éducation
  • Programme consécutif à temps partiel et programme concurrent de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, y compris les cycles primaire-moyen avec concentration en enseignement du français langue seconde, menant à un baccalauréat en éducation
  • (ajout du) Programme consécutif à temps partiel de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique (9e-10e année et 11e‑12e année), menant à un baccalauréat en éducation
  • Le comité confirme que l’agrément général de ces programmes demeurera en vigueur jusqu’au 21 avril 2018.
  • Programme concurrent de formation en éducation technologique, avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique (9e-10e année et 11e-12e année), menant à un baccalauréat en éducation ou à un grade en études appliquées

Le comité confirme que l’agrément général de ce programme demeurera en vigueur jusqu’au 1er juillet 2017.

Le comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 31 mai 2016


Décision relative à la modification des programmes consécutif et à temps partiel avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique

Lire la décision intégrale

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément confirme que le programme suivant, comme modifié, continue de satisfaire entièrement aux conditions d’agrément général, et ce, jusqu’au 21 avril 2018, date actuelle d’expiration de son agrément, ou encore pour une période modifiée conformément à l’article 15 du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement :

  • Programmes de formation professionnelle consécutif à temps partiel et consécutif avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique (9e‑10e année et 11e‑12e année), menant à un baccalauréat en éducation.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 1er juin 2016

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416.961.8800 / Sans frais en Ontario : 1.888.534.2222 / TÉLÉC. : 416.961.8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top