101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario


Trouver un membre

Décision du comité d’agrément

Untitled Document

Faculté d’éducation de l’Université York

Demande d’ajout à un programme agréé

Ajout d’une nouvelle composante au Programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel en plusieurs parties avec domaines d’études en éducation technologique, 9e-10e année et 11e-12e année, menant à un baccalauréat en éducation


Décision du comité d’agrément concernant la demande d’agrément présentée par la Faculté d’éducation de l’Université York


Introduction

Le 3 juin 2013, la Faculté d’éducation de l’Université York a présenté une demande d’ajout d’une nouvelle composante au programme agréé de formation professionnelle consécutif à temps partiel :

  • Programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel en plusieurs parties avec domaines d’études en éducation technologique, 9e-10e année et 11e-12e année, menant à un baccalauréat en éducation.

Conformément au Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité d’agrément a constitué un sous-comité d’agrément pour :

  1. examiner le programme de formation à l’enseignement susmentionné, sous la direction du comité d’agrément
  2. jouer un rôle consultatif auprès du comité d’agrément en lui rendant compte de ses conclusions et en lui formulant des recommandations concernant l’agrément du programme examiné.

Le sous-comité a été formé conformément aux critères énoncés à l’article 6 du Règlement sur l’agrément des programmes de formation en enseignement et était constitué de six personnes, comme suit :

  • trois membres du conseil, tous membres du comité d’agrément, dont au moins un membre nommé du conseil
  • un membre de l’Ordre qui n’est pas membre du conseil
  • un membre inscrit au tableau des membres potentiels et possédant une expertise dans les programmes d’éducation technologique et de l’expérience en tant qu’éducateur dans une faculté d’éducation
  • une personne nommée par la Faculté d’éducation de l’Université York.

Pour formuler ses recommandations, le sous-comité a évalué la demande d’agrément et les renseignements complémentaires fournis à sa demande par la Faculté d’éducation de l’Université York. Le sous-comité a également tenu compte des renseignements obtenus lors d’entrevues avec le personnel du programme et des commentaires écrits reçus du public.

Le sous-comité d’agrément n’a pas visité le campus de la Faculté d’éducation. Au lieu, le sous-comité s’est plutôt réuni du 13 au 15 août dans les bureaux de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (l’«Ordre») et a mené des entrevues par téléconférence, le 14 août, avec le doyen associé aux programmes de premier cycle, la coordonnatrice des stages et le directeur du programme de formation à l’enseignement de domaines de l’éducation technologique de la Faculté d’éducation.

L’Ordre a informé le public, au moyen d’avis affichés dans son site web, sa page Facebook et son compte Twitter, de la possibilité de soumettre des commentaires au sous-comité d’agrément relativement à la qualité du programme examiné. La Faculté d’éducation de l’Université York a également envoyé des courriels à divers intervenants du milieu de l’éducation, notamment aux membres du comité consultatif de la formation des enseignants, aux partenaires de stages (enseignants associés et coordonnateurs en milieu scolaire), aux étudiantes et étudiants actuels et aux finissants des programmes concurrents de formation en enseignement et aux finissants des programmes consécutifs à temps plein de formation en enseignement pour les informer de la possibilité de fournir des commentaires sur la qualité du programme proposé.

Une fois son examen terminé, le sous-comité d’agrément a préparé un rapport provisoire sur ses conclusions et formulé des recommandations aux fins d’un examen par la Faculté d’éducation de l’Université York. Le rapport final soumis au comité d’agrément tient compte des commentaires formulés par le doyen associé des programmes de premier cycle en réponse au rapport provisoire.

Conformément à l’autorité que lui confèrent la Loi sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité d’agrément a délibéré en vue de déterminer si l’ajout d’un composant à un programme de formation à l’enseignement faisant l’objet de la demande de la Faculté d’éducation de l’Université York répond aux conditions d’agrément.

Pour parvenir à sa décision, le comité d’agrément a examiné le rapport définitif du sous-comité d’agrément, daté du 30 septembre 2013; la réponse du doyen associé aux programmes de premier cycle relativement au rapport provisoire, datée du 25 septembre 2013; la présentation du président du sous-comité au comité d’agrément; et les exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.


Décision du comité d’agrément prise à sa réunion du 9 octobre 2013

Conditions et constatations

Les motifs de la décision du comité et les faits sur lesquels cette décision se fonde sont indiqués ci-dessous :

1re condition

Le fournisseur du programme est un établissement autorisé.

Constatations

La documentation indique que la Faculté d’éducation de l’Université York est un établissement autorisé en vertu du paragraphe 1 (1) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

Selon le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, un «établissement autorisé» comprend soit un collège, une faculté d’éducation ou une école des sciences de l’éducation de l’Ontario qui fait partie d’une université autorisée à conférer des grades en vertu d’une loi de l’Assemblée législative, soit un établissement qui lui est affilié.

La Faculté d’éducation appartient à l’Université York, laquelle est autorisée à conférer des grades, diplômes et certificats universitaires en vertu de l’article 6 de la York University Act.

En juin 2012, le sénat de l’Université York a approuvé l’ajout d’une composante en enseignement de l’éducation technologique à son programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel. La faculté prévoit offrir le programme à compter de janvier 2014, après en avoir obtenu l’agrément.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’une composante en enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel satisfait entièrement à la première condition

2e condition

Le programme repose sur un cadre conceptuel clairement défini.

Constatations

La documentation indique que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel reposera sur un cadre conceptuel clairement défini.

L’ajout proposé repose sur un cadre conceptuel identique à ceux de tous les programmes de formation à l’enseignement agréés offerts par la Faculté d’éducation de l’Université York. Le cadre conceptuel est constitué des University Undergraduate Degree Level Expectations (UUDLE), regroupées en différentes catégories relatives à l’éthique, au curriculum, à la pédagogie, à l’autonomie et à l’ouverture sur le monde. Le cadre conceptuel est fondé sur des politiques et documents de recherche, dont l’Accord sur la formation initiale à l’enseignement de l’Association canadienne des doyens et doyennes d’éducation, ainsi que les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’un composant d’enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la deuxième condition.

3e condition

Le programme est compatible avec ce qui suit et en tient compte :

  • les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre
  • les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants
  • l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.

Constatations

La documentation indique que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel respectera et reflétera les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre, les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.

L’ajout proposé respecte et reflète les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre. En vertu du Teacher Candidate Evaluation Protocol, les étudiantes et étudiants doivent connaître les Normes de l’Ordre et y adhérer. Les étudiants doivent créer un portfolio de stage en fonction de ces normes pour démontrer qu’ils possèdent les connaissances et les compétences dans chacun des domaines pertinents. Les étudiants sont tenus d’étudier les normes dans le cadre du tutoriel en ligne intitulé Ethics and Legal Studies in Education. Des éléments des normes sont intégrés aux UUDLE, lesquelles représentent le cadre conceptuel du programme en tant qu’objectif d’apprentissage pour les étudiants.

Le programme reflète les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants. Les UUDLE qui forment le cadre conceptuel du programme tiennent compte de l’Accord sur la formation initiale à l’enseignement conclu en 2006 par l’Association canadienne des doyens et doyennes d’éducation et sur le Report of the Academic Framework Committee de la Faculté, dont les conclusions étaient fondées sur les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants.

Le programme offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes, comme en témoignent des cours comme Curriculum Connections in Technological Education, lequel aborde des sujets tels que la littératie, la littératie critique et les mathématiques en tenant compte des initiatives récentes du ministère de l’Éducation dans ces disciplines, ainsi que les sciences, soit la physique, la chimie et la biologie, dans le contexte de l’éducation technologique, les questions relatives au genre, la gestion de classe, la justice sociale et l’équité, et l’éducation aux valeurs, la protection de l’environnement, l’éducation à l’enfance en difficulté et les Plans d’enseignement individualisés (PEI), l’éducation coopérative, l’initiative Apprentissage jusqu’à 18 ans et le Programme d’apprentissage pour les jeunes de l’Ontario (PAJO). Le cours Technological Education as a Teachable utilise comme manuel de cours le livre publié en 2004 par Kathie Nunley sur le concept de «Layered Curriculum». En plus de s’intéresser à la gestion du curriculum (en particulier ses processus de design) et de la classe, le cours porte sur la mesure et l’évaluation des résultats des élèves ainsi que leur sécurité, incluant les lois et règlements pertinents comme le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), la Loi sur la santé et la sécurité au travail et la Loi sur les aliments et drogues du Canada.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’une composante d’enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la troisième condition.

4e condition

Le programme est actuel, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.

Constatations

La documentation indique que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel est actuelle, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation en enseignement et offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.

Les objectifs et le contenu des cours, ainsi que les bibliographies des plans de cours, témoignent du caractère actuel de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé. La Faculté d’éducation a l’intention de mettre les plans de cours à jour annuellement. Les membres tiennent leurs connaissances à jour grâce à des activités comme le groupe de lecture du doyen, qui se réunit régulièrement pour discuter des résultats des dernières recherches locales, nationales et internationales dans le domaine. L’Education Resource Centre renferme une collection à jour de matériels en version imprimée et électronique destinés à l’enseignement en classe, ainsi que des textes et des documents de politique du ministère de l’Éducation de l’Ontario.

Le programme fait référence au programme d’études de l’Ontario. Les derniers documents sur le programme d’études du Ministère dans le domaine de l’éducation technologique sont intégrés aux plans des cours obligatoires de méthodologie et sont disponibles à l’Education Resource Centre.

L’accent mis dans le programme sur la pratique réflexive montre que celui-ci tient compte des résultats les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants. De plus, les cours intègrent les travaux de chercheurs du domaine de la formation des enseignants. Par exemple, le cours Inquiries into Learning fait appel aux travaux d’Eisner, Friere et Schulman.

Le programme offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes, comme en témoignent des cours comme Curriculum Connections in Technological Education, lequel aborde des sujets tels que la littératie, la littératie critique et les mathématiques en tenant compte des initiatives récentes du ministère de l’Éducation dans ces disciplines, ainsi que les sciences, soit la physique, la chimie et la biologie, dans le contexte de l’éducation technologique, les questions relatives au genre, la gestion de classe, la justice sociale et l’équité, et valorise l’éducation, la protection de l’environnement, l’éducation à l’enfance en difficulté et les Plans d’enseignement individualisés (PEI), l’éducation coopérative, l’initiative Apprentissage jusqu’à 18 ans et le Programme d’apprentissage pour les jeunes de l’Ontario (PAJO). Le cours Technological Education as a Teachable utilise comme manuel de cours le livre publié en 2004 par Kathie Nunley, intitulé Layered Curriculum: The practical solution for teachers with more than one student in their classroom. En plus de s’intéresser à la gestion du curriculum (en particulier son processus de conception) et de la classe, le cours porte sur la mesure et l’évaluation des résultats des élèves ainsi que leur sécurité, incluant les lois et règlements pertinents comme le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), la Loi sur la santé et la sécurité au travail et la Loi sur les aliments et drogues du Canada.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’une composante en enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la quatrième condition.

5e condition

Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

Constatations

La documentation indique que le contenu des cours de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel comprendra des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laissera suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

Le contenu des cours du programme proposé inclura de la théorie. Par exemple, le cours Inquiries into Learning examine les théories de la connaissance telles que le behaviorisme et le constructivisme ainsi que la relation entre la culture, le langage et l’apprentissage. Le cours Inquiries into Schooling porte sur les objectifs de l’éducation et sur la scolarité en tant qu’outil d’insertion, de croissance et de transformation. Le cours Adolescent and Teacher s’intéresse à différentes théories de l’adolescence. Le séminaire de stage et le séminaire de stage dans la collectivité sont axés sur la théorie et exigent des étudiantes et étudiants qu’ils mettent la théorie en pratique au cours de leur stage et de leurs expériences pratiques. L’un des deux cours de méthodologie de l’enseignement de l’éducation technologique fournit un cadre théorique pour l’enseignement, l’apprentissage, la mesure et l’évaluation des élèves dans le domaine d’études des étudiants. L’autre cours s’intéresse au rôle que peut jouer l’éducation technologique, dans un contexte interdisciplinaire de développement des compétences en littératie et en numératie, pour, entre autres, susciter l’intérêt des élèves peu motivés, ainsi qu’aux situations dans lesquelles l’éducation technologique joue un rôle dans les initiatives visant à promouvoir le succès des élèves, comme Apprentissage jusqu’à 18 ans et le Programme d’apprentissage pour les jeunes de l’Ontario.

Les deux cours de méthodologie de l’enseignement prévus dans l’ajout en éducation technologique proposé sont Curriculum Connections for Technical Education, qui porte sur les liens qui peuvent être établis entre l’éducation technologique et d’autres matières, et Technological Education as a Teachable, qui porte sur l’enseignement, la mesure et l’évaluation dans des domaines technologiques de portée générale. Les cours de base prévus dans l’ajout proposé, qui portent sur l’histoire et la philosophie et l’éducation ainsi que sur la psychopédagogie, sont intitulés Inquiries into Learning, Inquiries into Schooling et Adolescent and Teacher.

Le contenu des cours inscrits au programme laissera suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie. Par exemple, la mise en pratique de la théorie a sa place dans l’un des cours de méthodologie, puisque les étudiants doivent préparer des plans de leçons et des unités d’apprentissage basés sur le programme d’études de l’Ontario. Au cours du stage, les étudiants devront produire un portfolio démontrant leur capacité de mettre en pratique les cinq composantes des Normes d’exercice de la profession enseignante dans leur propre activité professionnelle.

Le modèle de dotation en personnel de la Faculté d’éducation contribue à la mise en pratique de la théorie, car il permet de réunir au sein du corps professoral des membres qui font actuellement des recherches à d’autres qui possèdent une expertise professionnelle approfondie et à jour touchant à tous les aspects de l’éducation obligatoire.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’une composante en enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la cinquième condition.

6e condition

L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours.

Constatations

La documentation indique que l’organisation et la structure de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel seront appropriées au contenu des cours.

Le déroulement des études pédagogiques dans l’ajout proposé en enseignement de l’éducation technologique, incluant le stage, sera le même que dans le programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique déjà agréé. Pour élaborer le format et la structure du programme agréé, la Faculté d’éducation a rencontré des fournisseurs ontariens de programmes de formation en éducation technologique menant à des diplômes d’études postsecondaires reconnus. La Faculté d’éducation a également analysé les connaissances et compétences dont les élèves devraient faire l’acquisition pour obtenir leur diplôme et relié celles-ci aux attentes globales et spécifiques des différents domaines d’éducation technologique de portée générale. Elle s’est également intéressée aux compétences en littératie et en numératie des étudiantes et étudiants pour s’assurer que leurs connaissances scolaires atteignent un niveau suffisant pour réussir le programme de baccalauréat en éducation, ainsi qu’aux stages coopératifs intégrés aux programmes. La Faculté d’éducation a déterminé que pour obtenir leur diplôme au terme de ces programmes de quatre ans, les étudiants auraient à faire preuve de capacités dépassant les compétences et connaissances inhérentes à un domaine d’éducation technologique inscrit à l’annexe B du Règlement sur les qualifications requises pour enseigner. Les étudiants admis au programme proposé en enseignement de l’éducation technologique posséderont les connaissances qui constituent le fondement du programme de formation à l’enseignement. Le programme leur permettra d’apprendre les approches pédagogiques appropriées pour enseigner ces technologies de portée générale en 9e-10e année et à la 11e-12e année.

Les étudiants inscrits à la composante dont l’ajout est proposé au programme à temps partiel termineront le programme en au moins trois ans et suivront leurs cours avec les étudiants du programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique. Le programme est structuré de manière à permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances de base en pédagogie et en méthodologie de l’enseignement de l’éducation technologique avant d’entamer leurs stages. Au cours des mois de mai et de juin de la première année, les étudiants suivront le cours Community Placement, composé de huit jours de stage dans la collectivité et de huit séminaires. Ils suivront également trois cours de base et un cours à option. De janvier à avril, la deuxième année, les étudiants suivront deux cours de méthodologie de l’enseignement et un cours à option. Ils suivront également le cours sur le stage, à raison de deux jours de stage par semaine, pendant onze semaines, suivis d’une période de stage de vingt jours en mai, ainsi qu’un cours à option en juin. À la troisième et dernière année, ils suivent de nouveau le cours de stage, encore une fois suivi d’une période de stage de vingt jours. Le didacticiel en ligne en trois parties intitulé Ethics and Legal Studies in Education fait partie des exigences de trois cours inscrits au programme et est suivi tout au long du programme.

Pour être admis au programme, les étudiants devront posséder les compétences requises en éducation technologique ainsi que l’expérience scolaire et professionnelle nécessaire pour que leur nom soit transmis à l’Ordre pour obtenir l’agrément en tant qu’enseignant d’éducation technologique. Les étudiants doivent avoir réussi un programme universitaire de premier cycle approuvé avant d’être admis au programme. Comme le prévoit le Règlement sur les qualifications requises pour enseigner, les étudiants doivent posséder au moins cinq ans d’expérience professionnelle ou une combinaison acceptable d’études postsecondaires et d’expérience professionnelle pour que leur nom soit transmis à l’Ordre en vue de l’agrément. Bien que la majorité des étudiants posséderont l’expérience de travail nécessaire pour détenir un certificat de qualification et d’inscription avant leur admission au programme, ceux qui ne possèdent pas l’expérience professionnelle requise pour obtenir l’agrément auront l’occasion de satisfaire à cette exigence pendant qu’ils suivent le programme. On pourra transmettre le nom des étudiants à l’Ordre en vue de leur agrément avant qu’ils aient satisfait aux exigences relatives à l’expérience professionnelle.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’une composante en enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la sixième condition.

7e condition

Les étudiants sont informés de leurs progrès et évalués de façon continue tout au long du programme.

Constatations

La documentation indique que les étudiantes et étudiants seront informés de leurs progrès et évalués de façon continue tout au long de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel.

Tous les plans de cours des programmes agréés de formation professionnelle et de la composante dont l’ajout est proposé suivent un modèle qui précise les travaux en fonction de leur date de remise. Les dates de remise sont réparties tout au long du cours pour permettre aux étudiants d’être continuellement informés de leurs progrès.

La politique de stage de la composante dont l’ajout est proposé sera identique à celle qui s’applique aux étudiants d’un programme de formation en enseignement aux cycles intermédiaire et supérieur, incluant ceux inscrits au programme concurrent agréé de formation professionnelle en éducation technologique. Les étudiants doivent rencontrer quotidiennement leur enseignant associé pour discuter du stage, faire preuve de professionnalisme en recevant ses commentaires et adapter leur enseignement en conséquence.

Le directeur du programme d’éducation technologique, qui dirige le programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique et sera responsable de la composante dont l’ajout est proposé, servira de conseiller de la faculté aux étudiants. Le conseiller de la faculté est tenu de fournir continuellement, sur une base informelle, des évaluations et commentaires aux étudiants en plus de leur attribuer officiellement une note au terme de chacun des cours.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que l’ajout proposé d’un composant en enseignement de l’éducation technologique au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la septième condition.

8e condition

Le programme comprend un stage qui satisfait aux exigences énoncées à la sous-disposition 2 v du paragraphe 1 (2) et au paragraphe (2).

La sous-disposition 2v du paragraphe 1 (2) stipule qu’un programme de formation professionnelle comprend «un minimum de 40 jours de stage dans une école ou un autre lieu approuvé par l’Ordre aux fins d’observation et d’enseignement pratique».

Le paragraphe 9. (2) énonce les exigences concernant le stage :

  • Le stage comprend des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre.
  • Abrogé (voir la sous-disposition 2v du paragraphe 1 (2)
  • Il permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins à une des matières du programme qui le concernent.
  • Un éducateur expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage.
  • Un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.»

Constatations

La documentation indique que tous les éléments requis d’un stage seront inclus dans la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel.

Tous les étudiants du programme proposé feront un stage de plus de soixante jours comprenant des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles où est enseigné le curriculum de l’Ontario. Les étudiantes et étudiants pourront participer à des situations d’enseignement en 9e-10e année du cycle intermédiaire et à la 11e-12e année du cycle supérieur, ainsi que dans leur domaine d’éducation technologique. Une enseignante ou un enseignant agréé de l’Ontario chevronné supervisera les étudiants et évaluera leur stage. Un membre du corps professoral sera affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.

À la session d’hiver de la deuxième année, les étudiants passeront deux jours par semaine dans une situation d’enseignement pratique, pendant onze semaines, puis auront un stage d’enseignement pratique de vingt jours à la fin de l’année universitaire, suivi d’un dernier stage de 20 jours d’enseignement pratique à la fin de la troisième année, pour un total de 62 jours.

Les étudiants pourront observer une enseignante ou un enseignant associé (mentor) au cours de leur stage et auront des occasions de s’exercer à enseigner. Au cours de la deuxième année, les étudiants doivent enseigner jusqu’à la moitié de la journée pendant leur stage. Au cours de la troisième année, ils doivent enseigner jusqu’à la totalité de la journée pendant leur stage. Les stages ont lieu dans des écoles secondaires financées par les fonds publics de l’Ontario pour permettre aux étudiants d’effectuer des stages dans leur domaine d’enseignement et dans des classes où l’on enseigne le programme d’éducation technologique du ministère de l’Éducation de l’Ontario de la 9e à la 12e année pertinent à au domaine qu’ils seront autorisés à enseigner. Les étudiants bénéficieront de deux stages de 20 jours, l’un dans une classe de cycle intermédiaire (9e­10e année) et l’autre dans une classe de cycle supérieur (11e­12e année).

Le directeur du programme et le coordonnateur du stage s’assureront que les étudiants sont jumelés à des enseignants mentors qui ont de l’expérience dans leur domaine d’enseignement. Les enseignants mentors évalueront le stage des étudiants en suivant le Teacher Candidate Practicum Evaluation Protocol et la politique de stage de la Faculté d’éducation.

Le directeur du programme d’éducation technologique, qui dirigera à la fois le programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique et la composante dont l’ajout est proposé, servira de conseiller de la faculté auprès des étudiants des deux programmes.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la huitième condition.

9e condition

La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.

Constatations

La documentation indique que la réussite de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel est subordonnée à la réussite du stage.

La description du programme de stage stipule que le stage sera évalué selon des critères de réussite ou d’échec et que les étudiantes et étudiants doivent réussir leur stage dans l’école qui les accueille pour réussir le programme. Les critères de réussite et d’échec sont précisés dans le Teacher Candidate Practicum Evaluation Protocol, et portent sur la capacité des étudiants de créer un environnement propice à l’apprentissage, leur discours en classe et leur professionnalisme.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la neuvième condition.

10e condition

Les cours de méthodologie de l’enseignement conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.

Constatations

La documentation indique que les cours de méthodologie de l’enseignement dans la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel conviendront en 9e­10e année et en 11e-12e année.

Les deux cours de méthodologie de l’enseignement de l’éducation technologique qui figurent au programme proposé, Curriculum Connections for Technological Education et Technological Education as a Teachable, sont les mêmes que pour le domaine d’études en enseignement de l’éducation technologique du programme concurrent agréé. Bien qu’ils ne préparent pas les étudiantes et étudiants à obtenir les qualifications pour enseigner à divers cycles, les cours de méthodologie de l’enseignement conviennent à l’enseignement de l’éducation technologique aux 9e-10e année et aux 11e-12e année.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la dixième condition.

11e condition

Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.

Constatations

La documentation indique que les cours théoriques et de base de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel porteront notamment sur le développement et l’apprentissage humains ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.

La composante dont l’ajout est proposé comprendra, à l’instar des autres programmes de formation en enseignement offerts par la Faculté d’éducation, deux cours de base portant sur le développement et l’apprentissage humains, intitulés Inquiries into Learning et Adolescent and Teacher. De plus, les deux cours obligatoires en enseignement de l’éducation technologique qui font partie du programme concurrent déjà agréé et de la composante dont l’ajout est proposé, Curriculum Connections for Technological Education et Technological Education as a Teachable, porteront sur des sujets liés au développement et à la compréhension humains.

La composante dont l’ajout est proposé inclura du contenu sur les lois, règlements et politiques du gouvernement. Le cours de base obligatoire Inquiries into Schooling explore les façons dont l’éducation, en tant qu’expérience obligatoire, est organisée dans la société. De plus, tous les étudiants inscrits aux programmes agréés de formation à l’enseignement doivent réussir le didacticiel en ligne Ethics and Legal Studies in Education en tant qu’élément obligatoire du programme. Les sujets abordés dans ce didacticiel en trois parties incluent notamment le concept du droit (common law, lois et règlements), les devoirs des enseignants et des élèves en vertu des lois, le droit de la responsabilité civile délictuelle, les obligations des enseignants en vertu de la Loi sur les services à l’enfance et à la famille, les obligations relatives à la sécurité des élèves imposées par la loi et par le Ministère, la supervision et la suspension, la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, les fondements de la pratique professionnelle (incluant les normes) et les questions d’emploi. De plus, les deux cours de méthodologie obligatoires abordent la législation et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation technologique, notamment les normes en matière de santé et sécurité, les responsabilités juridiques des enseignants, le Fonds d’échange d’assurance des conseils scolaires de l’Ontario, les assurances des conseils scolaires de l’Ontario, la Loi sur la santé et la sécurité au travail ainsi que la Loi sur les aliments et drogues du Canada et ses règlements afférents.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la onzième condition.

12 condition

La composition du corps professoral est telle qu’il existe un équilibre approprié entre :

  • les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés,
  • les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement,
  • les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.

Constatations

La documentation indique que la composition du corps professoral enseignant la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel est telle qu’il existe un équilibre approprié entre les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés, les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement et les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes des programmes.

Les étudiantes et étudiants inscrits au programme dont l’ajout est proposé suivront les cours déjà offerts dans le cadre du programme concurrent et donnés par les membres du corps professoral. Les curriculum vitæ des membres du corps professoral pressentis pour enseigner dans le programme dont l’ajout est proposé démontrent qu’il s’agit de personnes qui détiennent des titres universitaires, ont une expérience appropriée dans le domaine de l’éducation technologique ou possèdent une expertise aux cycles de l’école secondaire du programme. Le modèle de dotation en personnel de la Faculté d’éducation inclut des professeurs occupant un poste menant à la permanence et des enseignants ayant une expérience pratique.

Un professeur détaché du programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique sera responsable d’enseigner les cours de technologie du programme, d’administrer celui-ci et d’animer les séminaires de stages. Il servira en outre de conseiller de la faculté pour les étudiants inscrits au programme de formation en enseignement de l’éducation technologique. Ce membre du corps professoral possède des qualifications en éducation technologique et de l’expérience à titre d’enseignant, de coordonnateur de programme d’études et du programme d’éducation technologique, ainsi que de l’expérience en éducation coopérative et relativement au Programme d’apprentissage pour les jeunes de l’Ontario.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la douzième condition.

13e condition

L’établissement autorisé s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits au programme.

Constatations

La documentation indique que la Faculté d’éducation de l’Université York s’est dotée de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiantes et étudiants inscrits à la composante en éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel.

L’Office of Student Programs est responsable des dossiers de tous les étudiants de la Faculté d’éducation, incluant ceux du programme dont l’ajout est proposé. Les dossiers des étudiants sont maintenus selon les politiques du bureau du registraire de l’établissement et la Loi sur l’accès à l’information et la protection de la vie privée de l’Ontario.

Les renseignements et les dossiers confidentiels des étudiants en version papier et électronique sont conservés en lieu sûr à la Faculté d’éducation. Les dossiers électroniques sont protégés par des mots de passe et des copies de secours sont sauvegardées dans le système informatique de l’Université. Les zones d’entreposage et les bacs de rangement sont hors de la portée du public. Les étudiantes et étudiants sont informés des procédures relatives à l’entreposage et à la sécurité des documents.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la treizième condition.

14e condition

L’établissement autorisé s’est engagé à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité et, s’il s’agit d’un programme existant, il a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.

Constatations

La documentation indique que la Faculté d’éducation de l’Université York s’engagera à améliorer sans cesse la composante en éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel et à en assurer la qualité.

Cet engagement envers l’amélioration continue et l’assurance de la qualité de la composante dont l’ajout est proposé sera le même que pour les autres programmes de formation professionnelle déjà agréés offerts par la Faculté d’éducation. L’Office of the Associate Dean – Pre-Service est responsable de l’amélioration continue des programmes menant à un baccalauréat en éducation. Les plans de cours sont soumis à l’Office of the Associate Dean et évalués par le Committee of Curriculum Teaching and Learning. Chaque cours et stage est évalué par les étudiantes et étudiants. Ces évaluations peuvent être consultées par les directeurs de cours. Le doyen associé en fait le suivi. Lors de leurs réunions tenues régulièrement, les directeurs de cours procèdent à des exercices de «curriculum mapping», qui prévoient qu’ils évaluent leurs cours et programmes en fonction de leur cohérence et de leur développement, et selon les UUDLE. De plus, la Faculté d’éducation participe à l’évaluation régulière de ses programmes de premier cycle par l’université, qui inclut l’administration d’un sondage aux étudiants et partenaires de stage dans le but d’améliorer les programmes.

En vertu du paragraphe 1 (3) du règlement sur les qualifications requises pour enseigner, le postulant au certificat de qualification et d’inscription général est titulaire de qualifications pour enseigner l’éducation technologique s’il possède, entre autres critères, deux années d’expérience professionnelle au cours desquelles il a démontré sa compétence, comme en fait foi une évaluation d’habiletés et de connaissances avancées, relativement à un domaine d’éducation technologique figurant à l’annexe B du règlement. La composante dont l’ajout est proposé prévoit les mêmes mesures d’assurance de la qualité que le programme concurrent de formation professionnelle en éducation technologique déjà agréé. La Faculté d’éducation confirmera que les finissants du programme détiennent les qualifications technologiques requises pour obtenir l’agrément, dont deux années d’expérience professionnelle pertinente et une compétence démontrée dans leur domaine d’éducation technologique.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la quatorzième condition.

15e condition

Un comité consultatif de la formation des enseignants ou une entité semblable joue un rôle consultatif ou de liaison à l’égard du programme.

Constatations

La documentation indique qu’un comité consultatif de la formation des enseignants jouera un rôle consultatif à l’égard de la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel.

Le programme dont l’ajout est proposé aura un représentant au comité consultatif de la formation des enseignants, lequel joue un rôle consultatif à l’égard de tous les programmes de formation à l’enseignement de la Faculté d’éducation. Le comité consultatif de la formation des enseignants se réunit une fois par an. Les sujets abordés lors de la dernière réunion incluaient les compétences appropriées, la technologie et l’apprentissage pour les étudiantes et étudiants et l’ajout proposé de composantes aux programmes de formation à l’enseignement.

Le doyen, les doyens associés (Pre-Service et Field Development), la directrice du programme d’études supérieures, la coordonnatrice de stage et d’autres membres de la Faculté d’éducation, ainsi que des représentants du sénat, de l’association des étudiants de la Faculté d’éducation, du ministère de l’Éducation, du ministère de la Formation et des Collèges et Universités, des associations d’agentes et d’agents de supervision, des associations de directrices et de directeurs d’école, de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et d’organismes communautaires sont membres du comité consultatif de la formation des enseignants. La Faculté d’éducation confirme qu’un membre du corps professoral détaché possédant une expertise dans le domaine de l’éducation technologique a été ajouté au comité consultatif de la formation des enseignants.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que la composante en enseignement de l’éducation technologique dont l’ajout est proposé au programme consécutif à temps partiel satisfait entièrement à la quinzième condition.


Décision du comité d’agrément

Agrément général

Pour les motifs précédemment énoncés, le comité d’agrément estime que l’ajout suivant au programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel suivant, offert par la Faculté d’éducation de l’Université York, satisfait entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement :

  • Programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel en plusieurs parties avec domaines d’études en éducation technologique, 9e-10e année et 11e­12e année, menant à un baccalauréat en éducation.

Le comité d’agrément accorde l’agrément à ce programme jusqu’au 21 avril 2018, date où l’agrément des autres composantes du programme consécutif de formation professionnelle à temps partiel viendra à échéance, ou pour une période modifiée en vertu de l’article 15 du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

Comité d’agrément

Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario

Le 9 octobre 2013


Décision concernant le rapport de vérification du programme de formation à l’enseignement prolongé

Lire la décision intégrale

Confirmation de l’agrément

Le comité d’agrément estime que les programmes de formation professionnelle suivants, offerts par la Faculté d’éducation de l’Université York, satisfont entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement en vigueur le 1er septembre 2015 :

  • Programme consécutif à temps plein de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, menant à un baccalauréat en éducation
  • Programme consécutif à temps partiel et programme concurrent de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner aux cycles primaire-moyen, moyen-intermédiaire et intermédiaire-supérieur, y compris les cycles primaire-moyen avec concentration en enseignement du français langue seconde, menant à un baccalauréat en éducation
  • (ajout du) Programme consécutif à temps partiel de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique (9e-10e année et 11e‑12e année), menant à un baccalauréat en éducation
  • Le comité confirme que l’agrément général de ces programmes demeurera en vigueur jusqu’au 21 avril 2018.
  • Programme concurrent de formation en éducation technologique, avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique (9e-10e année et 11e-12e année), menant à un baccalauréat en éducation ou à un grade en études appliquées

Le comité confirme que l’agrément général de ce programme demeurera en vigueur jusqu’au 1er juillet 2017.

Le comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 31 mai 2016


Décision relative à la modification

Lire la décision intégrale

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément confirme que le programme suivant, comme modifié, continue de satisfaire entièrement aux conditions d’agrément général, et ce, jusqu’au 21 avril 2018, date actuelle d’expiration de son agrément, ou encore pour une période modifiée conformément à l’article 15 du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement :

  • Programmes de formation professionnelle consécutif à temps partiel et consécutif avec domaines d’études pour enseigner l’éducation technologique (9e‑10e année et 11e‑12e année), menant à un baccalauréat en éducation.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 1er juin 2016

 

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416.961.8800 / Sans frais en Ontario : 1.888.534.2222 / TÉLÉC. : 416.961.8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top