101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario


Trouver un membre

Décision du comité d’agrément

Département d’éducation, Collège universitaire Redeemer


Introduction

Décision du comité d’agrément concernant la demande du département d’éducation du Collège universitaire Redeemer pour l’agrément général pour un programme de formation professionnelle concomitant et un programme de formation professionnelle consécutif menant à un baccalauréat en éducation avec concentration aux cycles primaire-moyen ou moyen-intermédiaire.

Le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer a présenté une demande d’agrément général en novembre 2007 pour les programmes de formation professionnelle suivants :

  • Programme de formation professionnelle concomitant menant à un baccalauréat en éducation incluant des concentrations axées sur les cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire
  • Programme de formation professionnelle consécutif menant à un baccalauréat en éducation incluant des concentrations axées sur les cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire.

Conformément au règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, le comité d’agrément a chargé un sous-comité d’agrément :

    1. d’examiner les programmes de formation professionnelle mentionnés ci-dessus
    2. de jouer un rôle consultatif auprès du comité d’agrément en :
      1. rendant compte de ses conclusions au comité d’agrément
      2. formulant des recommandations au comité d’agrément concernant l’agrément général du programme de formation professionnelle concomitant et du programme de formation professionnelle consécutif offerts par le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer.

Le sous-comité d’agrément est composé de six personnes dont trois membres du conseil de l’Ordre dont un aussi membre du comité d’agrément, d’un membre nommé au conseil par le lieutenant-gouverneur en conseil, d’un membre de l’Ordre qui n’est pas membre du conseil, d’une personne choisie dans une liste de pédagogues d’une faculté d’éducation et d’une personne nommée par le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer.

Le sous-comité a examiné la documentation fournie par le Collège universitaire Redeemer et a visité les lieux. À cette occasion, le sous-comité a examiné les artefacts, mené des entrevues avec le corps professoral et des représentants des groupes intéressés, et examiné les ressources de l’établissement. Il n’y a eu aucune soumission du public. La révision s’est déroulée du 11 au 14 décembre 2007.

Conformément à l’autorité que lui confère la Loi sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, le comité d’agrément a délibéré en vue de déterminer si les programmes de formation professionnelle offerts par le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer répondent aux conditions d’agrément.

Pour parvenir à sa décision, le comité d’agrément a examiné le rapport final du sous-comité d’agrément daté du 11 mars 2008, la réaction du directeur du département d’éducation du Collège universitaire Redeemer, datée du 20 mars 2008, concernant le rapport préliminaire du sous-comité ainsi que les exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants et du Règlement 184/97 sur les qualifications requises pour enseigner.

Au cours du processus d’examen, le sous-comité d’agrément a noté que les programmes de formation professionnelle consécutif et concomitant offerts par le Collège universitaire Redeemer ont les mêmes composantes, que les cours offerts dans les deux programmes exigent le même travail et que les exigences sont les mêmes. La différence entre le programme consécutif et le programme concomitant est le moment où les étudiants commencent le programme et le fait que l’un des programmes suit le premier baccalauréat et que l’autre est suivi en même temps que le premier programme menant à un baccalauréat. Par conséquent, le comité d’agrément souligne que ses constatations et conclusions sont appliquées au programme concomitant et au programme consécutif, à moins d’indications contraires.


Décision du comité d’agrément prise à sa réunion du 4 avril 2008

Conditions et constatations

Les motifs de la décision du comité et les faits sur lesquels cette décision est basée sont indiqués ci-dessous :

1re condition

«Le fournisseur du programme doit être un établissement autorisé.»

Constatations

Le Collège universitaire Redeemer est un établissement autorisé.

En juin 2003, le gouvernement ontarien a adopté le projet de loi PR14, ce qui a permis au Collège universitaire Redeemer d’offrir un baccalauréat en éducation.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie pour l’évaluation, le comité d’agrément a déterminé que les programmes satisfont entièrement à la première condition.


2e condition

«Le programme repose sur un cadre conceptuel clairement défini.»

Constatations

Le programme de formation professionnelle repose sur un cadre conceptuel clairement défini.

L’énoncé de mission du Collège universitaire Redeemer présenté dans le calendrier scolaire définit le cadre conceptuel du baccalauréat en éducation. La relation entre les habiletés, les connaissances et la compréhension constituent les éléments clés du cadre conceptuel du Collège universitaire Redeemer.

Le cadre conceptuel est soutenu par les diverses composantes du programme en classe et sur le terrain. Cela inclut les cours de base, l’étude du curriculum ou les cours de méthodologie de l’enseignement, les cours d’étude du curriculum optionnels et les exigences en matière de stage.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la deuxième condition.


3e condition

«Le programme est compatible avec ce qui suit et en tient compte :

  • les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre,
  • les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants,
  • l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.»

Constatations

La documentation démontre que les programmes de formation professionnelle sont compatibles avec les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre, les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.

Le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer s’inspire des Normes d’exercice de la profession enseignante et des Normes de déontologie de la profession enseignante pour ses programmes. Les formulaires d’évaluation formative et sommative sont basés sur les normes, et elles sont abordées dans tous les cours.

Les programmes de formation des enseignants du Collège universitaire Redeemer sont compatibles avec les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et ils en tiennent compte. Les concepts et la structure du programme sont basés sur les recherches les plus à jour. Le directeur de la formation des enseignants a affirmé que le programme est conforme aux recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants.

L’intégration de la théorie et de la pratique est évidente dans les programmes. La documentation fournie faisait souvent référence au lien entre la théorie et la pratique dans l’énoncé de mission, les cours et les stages. Le corps professoral guide les étudiantes et étudiants pour qu’ils établissent un lien entre leurs stages et le travail effectué dans leur programme. Dans chaque cours, les étudiants ont des occasions d’intégrer la théorie à la pratique.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la troisième condition.


4e condition

«Le programme est actuel, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.»

Constatations

Les programmes sont actuels, font référence au programme d’études de l’Ontario, tiennent compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et, pour les programmes axés sur les cycles primaire et moyen, offrent de vastes connaissances sur ces derniers et leurs composantes. Il faut davantage de preuves pour en venir à la même constatation pour les programmes axés sur les cycles moyen et intermédiaire.

Le programme d’étude est actuel. Les recherches les plus à jour dans le domaine des théories de l’apprentissage sont intégrées aux cours de base et aux cours de méthodologie de l’enseignement dans les concentrations axées sur les cycles primaire et moyen. Dans le cadre des cours, les étudinates et étudiants doivent lire une combinaison de textes à jour de niveau universitaire et de ressources qui sont utilisées dans les systèmes scolaires de l’Ontario.

Les programmes pour enseigner aux cycles primaire et moyen font référence aux programmes-cadres de l’Ontario. La documentation fournie, y compris les plans de cours, indique que les documents du ministère de l’Éducation sont utilisés dans tous les cours de méthodologie pour ces deux cycles. Ces cours font également référence aux politiques en matière de curriculum du ministère de l’Éducation de l’Ontario et aux documents qui y sont liés, comme le planificateur d’unités d’apprentissage de l’Ontario. Le comité d’agrément n’avait pas suffisamment de preuves pour déterminer si les documents en matière de curriculum de l’Ontario qui s’appliquent servent de référence dans tous les cours de méthodologie de l’enseignement pour le cycle intermédiaire.

Les programmes incluent les résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants. Les recherches provinciales, nationales et internationales, dont les théories de l’éducation et de l’apprentissage, la psychologie de l’éducation et le développement de l’enfant, sont appliquées aux travaux requis dans les cours.

Le programme offre de vastes connaissances sur les cycles primaire et moyen. Les cours de méthodologie de l’enseignement abordent le programme d’études du ministère de l’Éducation de l’Ontario et les politiques scolaires pour toutes les années d’enseignement des cycles primaire et moyen. Les cours de méthodologie de l’enseignement comprennent l’élaboration de programmes et la pratique pédagogique pour ces deux cycles. Le comité d’agrément n’avait pas suffisamment de preuves pour déterminer que les cours de méthodologie de l’enseignement offerts pour chaque matière de spécialisation au cycle intermédiaire incluent les éléments du programmes d’études du ministère de l’Éducation, les politiques scolaires et l’élaboration de programmes et la pratique pédagogique applicables de la 7e à la 10e année.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie pour l’examen, le comité d’agrément a déterminé que les programmes consécutif et concomitant pour les cycles primaire et moyen satisfont entièrement à la quatrième condition et que les programmes consécutif et concomitant pour les cycles moyen et intermédiaire satisfont essentiellement à la quatrième condition.

Motifs de la conclusion

Pour satisfaire entièrement à l’exigence, les programmes consécutif et concomitant pour les cycles moyen et intermédiaire, le comité d’agrément doit examiner les plans de cours de tous les cours de méthodologie de l’enseignement qui incluent une étude approfondie du cycle intermédiaire, particulièrement ceux qui ont trait à chaque matière de spécialisation. Ces plans de cours doivent faire directement référence aux documents en matière de curriculum du ministère de l’Éducation de l’Ontario et offrir de vastes connaissances en ce qui concerne les politiques scolaires appropriées, l’élaboration de programmes et la pratique pédagogique appropriées pour enseigner aux élèves de la 7e à la 10e année.


5e condition

«Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.»

Constatations

Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

Les cours du programme renforcent l’importance de comprendre les théories de l’éducation. Les cours de méthodologie de l’enseignement et les cours de base obligatoires parlent des théories de l’éducation et des structures théoriques précises, lesquelles étayent leur contenu.

Tous les étudiantes et étudiants suivent des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base.

Au cours de leurs stages, les étudiants ont des occasions d’intégrer les théories de l’éducation à la pratique. Ils retournent au département d’éducation pour des séminaires d’une journée, qui visent à intégrer l’apprentissage théorique à l’expérience pratique. Pendant les stages, des visites de membres du corps professoral et des discussions en ligne avec d’autres étudiants donnent des occasions d’approfondir la mise en pratique de la théorie.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la cinquième condition.


6e condition

«L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours.»

Constatations

L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours pour les cycles primaire et moyen. Il faut davantage de preuves pour en venir à la même constatation pour le contenu des cours pour les cycles moyen et intermédiaire.

Le Collège universitaire Redeemer offre aux étudiantes et étudiants un programme de formation professionnelle concomitant et un programme de formation professionnelle consécutif. Les deux programmes sont d’une durée de deux ans et sont composés de 15 cours. La principale différence entre le programme consécutif et le programme concomitant est le moment où l’on commence le programme. Les étudiants du programme consécutif commencent le programme de deux ans après avoir complété un baccalauréat, tandis que les étudiants du programme concomitant commencent à suivre des cours du programme de formation des enseignants durant la quatrième année de leur baccalauréat ès arts ou de leur baccalauréat ès sciences et de leur baccalauréat en éducation, lesquels représentent ensemble cinq années d’étude.

Les étudiantes et étudiants acquièrent des connaissances sur le développement de l’enfant et sur les théories de l’apprentissage avant de commencer leurs cours de méthodologie de l’enseignement. Le programme de deux ans fournit plus de temps aux étudiants afin qu’ils développent leurs habiletés en méthodologie, comprennent les théories de l’éducation et effectuent divers stages.

Le comité d’agrément n’avait pas suffisamment de preuves pour déterminer comment l’organisation du programme permet d’inculquer aux étudiants les méthodes d’enseignement compatibles avec chaque cours que le Collège universitaire Redeemer détermine comme matière de spécialisation pour les étudiants du volet pour enseigner aux cycles moyen et intermédiaire.

Conclusion

Les programmes consécutif et concomitant pour les cycles primaire et moyen satisfont entièrement à la sixième condition, mais les programmes consécutif et concomitant pour les cycles moyen et intermédiaire satisfont essentiellement à la sixième condition.

Motifs de la conclusion

Les programmes consécutif et concomitant pour enseigner aux cycles moyen et intermédiaire pourront satisfaire à l’exigence si le comité d’agrément obtient plus de renseignements sur l’organisation et la structure des programmes et que ces renseignements démontrent comment les étudiantes et étudiants se préparent aux méthodes d’enseignement compatibles avec un cours choisi dans l’annexe A du Règlement 184/97 pour enseigner en 7e et 8e année, au cycle intermédiaire1.


7e condition

«Les étudiants sont informés de leurs progrès et évalués de façon continue tout au long du programme.»

Constatations

Les étudiantes et étudiants sont informés de leurs progrès et évalués de façon continue tout au long du programme.

Les étudiants reçoivent des commentaires sur leurs progrès à la suite de multiples formes d’évaluation. Les étudiants reçoivent des commentaires formatifs et sommatifs des membres du corps professoral, et des enseignants associés, et ce, tout au long de leurs stages. On utilise diverses méthodes d’évaluation et on fournit des commentaires aux étudiants en temps opportun.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la septième condition.


8e condition

«Le programme comprend un stage qui satisfait aux exigences énoncées au paragraphe 9(2) du Règlement 347/02. Les exigences concernant le stage sont les suivantes :

  • Le stage comprend des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre.
  • Il est effectué conformément aux exigences du Règlement de l’Ontario 184/97.
  • Le stage permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins une des matières du programme qui le concerne.
  • Un éducateur expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage.
  • Un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.»

Constatations

Le programme inclut un stage qui satisfait aux exigences réglementaires.

La structure consistant à épauler l’enseignant (observation) puis à enseigner sous supervision (stage) est utilisée, et ce, dans des écoles qui utilisent le programme d’études de l’Ontario. Les enseignants associés sont membres en règle de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Les enseignants doivent compléter au moins 60 jours de stage au cours de la dernière année du programme de formation des enseignants, ce qui surpasse l’exigence énoncée dans le Règlement 184/97.

Les étudiants du volet primaire-moyen effectuent au moins un stage à chacun de ces cycles. Les étudiants du volet moyen-intermédiaire effectuent un stage à chacun de ces cycles, dont au moins un dans leur matière.

Au cours de leurs stages, les étudiants travaillent avec un pédagogue expérimenté qui est membre en règle de l’Ordre. Les membres du corps professoral et les enseignants associés fournissent des évaluations formatives tout au long du programme, et une évaluation finale à l’aide de la rubrique du département d’éducation.

Les membres du corps professoral supervisent les étudiants à chacun de leurs stages. Les conseillers de la faculté rencontrent les étudiants avant chaque placement, et au moins quatre fois durant chaque trimestre de stage. Ils font également un compte rendu après chaque visite.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la huitième condition.


9e condition

«La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.»

Constatations

La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.

Pour compléter le programme et recevoir un baccalauréat en éducation au Collège universitaire Redeemer, il faut compléter le stage de manière satisfaisante.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la neuvième condition.


10e condition

«Les cours de méthodologie de l’enseignement conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.»

Constatations

Les cours de méthodologie de l’enseignement des programmes axés sur les cycles primaire et moyen conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent. Il faut davantage de preuves pour en venir à la même constatation pour les cours de méthodologies de l’enseignement des programmes axés sur les cycles moyen et intermédiaire.

Les programmes comportent divers cours sur les méthodes d’enseignement destinées en particulier aux cycles primaire et moyen existent. Différents cours de méthodologie font référence à des stratégies fondés sur le curriculum et sur la pédagogie, qui respectent le programme d’études du ministère de l’Éducation de l’Ontario pour les cycles primaire et moyen. Les étudiants reçoivent des ressources, comme des documents sur le programme d’études et des copies-types, pour soutenir l’enseignement aux cycles primaire et moyen.

Certains cours de méthodologie de l’enseignement sont variés afin d’être pertinents aux cycles particuliers auxquels ils se rapportent, comme le cours «Teaching Social Studies» pour les étudiants du programme pour enseigner aux cycles primaire et moyen, et «Teaching Social Studies: History and Geography» pour les étudiants du programme moyen-intermédiaire.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie pour l’examen, le comité d’agrément a déterminé que les programmes consécutif et concomitant pour les cycles primaire et moyen satisfont entièrement à la dixième condition, et que les programmes consécutif et concomitant pour les cycles moyen et intermédiaire satisfont essentiellement à la dixième condition.

Motifs de la conclusion

Le comité d’agrément n’était pas convaincu que chaque cours de méthodologie de l’enseignement offert aux étudiants comme matière de spécialisation dans le volet pour enseigner aux cycles moyen et intermédiaire était approprié pour les élèves de 7e et de 8e année du cycle intermédiaire. La documentation indiquait une variété de matières pouvant être choisies par les étudiants du programme moyen-intermédiaire comme matières de spécialisation. Certaines matières de spécialisation conviennent mieux au programme d’études et aux cours du cycle supérieur du ministère de l’Éducation, comme les cours sciences politiques, sciences – biologie, sciences – chimie, sciences – physique et l’être humain en société.

Les programmes consécutif et concomitant pour les cycles moyen et intermédiaire pourront éventuellement satisfaire entièrement à l’exigence à la suite de l’examen, par le comité d’agrément, des plans de cours de tous les cours de méthodologie de l’enseignement qui comprennent une étude approfondie du cycle intermédiaire, particulièrement ceux qui ont trait aux spécialisations intermédiaires comme qualification de base. Ces plans de cours doivent inclure une référence directe à l’année d’enseignement et à la matière appropriée du programme d’études du ministère de l’Éducation de l’Ontario.


11e condition

«Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.»

Constatations

Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.

On trouve dans les plans de cours des détails sur un cours obligatoire sur le développement et l’apprentissage humains, «Development and Learning» (Education 301). Des entrevues ont permis au comité d’agrément de déterminer que le développement de l’enfant et les stratégies pédagogiques font partie du contenu du cours.

Un cours sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation, «Systems of Education in Ontario: Traditions and Legal Requirements for Schooling» (Education 407), fait partie du programme. D’autres cours, comme «Teaching Practice» (Education 410), établissent des liens avec la législation et les politiques et abordent la législation par rapport à certains domaines, comme l’éducation à l’enfance en difficulté, la fréquentation scolaire et l’évaluation.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la onzième condition.


12e condition

«La composition du corps professoral est telle qu’il existe un équilibre approprié entre :

  1. les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés,
  2. les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement,
  3. les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.»

Constatations

Les preuves indiquent que la composition du corps professoral est telle qu’il existe un bon équilibre entre les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés, de l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement et des compétences dans les différents cycles d’enseignement et composantes du programme.

Les membres du corps professoral possèdent une combinaison appropriée de qualifications et d’expérience dans le domaine de l’enseignement. Des entrevues avec des administrateurs du programme et de l’université soumises au comité d’agrément confirment que toutes les personnes qui enseignement au département d’éducation doivent posséder de l’expérience en enseignement au palier élémentaire ou au palier secondaire. De plus, de nombreux membres du corps professoral qui enseignent au département d’éducation sont aussi des enseignants aux paliers élémentaire ou secondaire.

Les personnes qui enseignent au département d’éducation possèdent les compétences appropriées dans les cycles primaire-moyen ou moyen-intermédiaire, et dans les composantes des programmes.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la douzième condition.


13e condition

«L’établissement autorisé s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits au programme.»

Constatations

Le Collège universitaire Redeemer s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits au programme.

Le Collège universitaire Redeemer suit des «procédures exemplaires» établies par l’Association de registraires des universités et collèges du Canada (ARUCC) et par l’OURA (Organization of University Registrars of America). Les dossiers électroniques sont soumis aux pratiques relatives à la sécurité établies par l’ARUCC et les dossiers en papier sont conservés sous clé dans des endroits sécurisés.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la treizième condition.


14e condition

«L’établissement autorisé s’est engagé à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité et, s’il s’agit d’un programme existant, il a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.»

Constatations

Le département d’éducation s’est engagé à améliorer sans cesse les programmes, et à en assurer la qualité. Il a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.

Le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer s’est engagé à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité, comme l’ont démontré des évaluations des cours et du corps professoral, des commentaires sur les stages et des initiatives choisies à la suite d’une collaboration au sein du département d’éducation. Les membres du corps professoral rencontrent chaque année les administrateurs du programme pour évaluer des occasions de développer ou d’améliorer des cours. Le processus d’amélioration continue des programmes est facilité par les contacts interpersonnels, des entrevues, des rencontres avec le comité consultatif de la formation des enseignants et des communications électroniques ou sur papier avec les étudiantes et étudiants, le corps professoral, les enseignants associés, les personnes récemment diplômées et les agents de supervision.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la quatorzième condition.


15e condition

«Un comité consultatif de la formation des enseignants ou une entité semblable joue un rôle consultatif ou de liaison à l’égard du programme.»

Constatations

Au sein du département d’éducation, un comité consultatif de la formation des enseignants joue un rôle consultatif à l’égard du programme.

Au sein du département d’éducation du Collège universitaire Redeemer, un comité joue un rôle consultatif ou de liaison à l’égard du programme de formation des enseignants. Le comité consultatif de la formation des enseignants a pour mandat de jouer un rôle consultatif entre les groupes intéressés par les programmes et le département d’éducation afin de favoriser la prestation des programmes de formation des enseignants du Collège universitaire Redeemer.

Le comité consultatif de la formation des enseignants est composé notamment du doyen de la faculté des arts, de membres du corps professoral travaillant à temps plein, d’anciens étudiants, d’étudiants, de représentants de conseils scolaires et d’autres intervenants ayant de l’expérience dans le domaine de l’éducation. Les membres du comité consultatif de la formation des enseignants proviennent des conseils scolaires financés par la province et des écoles chrétiennes indépendantes.

Conclusion

Les programmes satisfont entièrement à la quinzième condition.


Décision du comité d’agrément

Programmes de formation professionnelle concomitant et consécutif – cycles primaire et moyen

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément considère que les programmes de formation professionnelle concomitant et consécutif incluant une concentration axée sur les cycles primaire et moyen et menant à un baccalauréat en éducation offerts par le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer satisfont entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants.

Le comité d’agrément accorde l’agrément sans conditions pour une période de cinq ans (jusqu’au 4 avril 2013) ou pour une période plus courte, si le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer en fait la demande.

Programmes de formation professionnelle concomitant et consécutif – cycles moyen et intermédiaire

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément considère que les programmes de formation professionnelle concomitant et consécutif incluant une concentration axée sur les cycles moyen et intermédiaire et menant à un baccalauréat en éducation offerts par le Collège universitaire Redeemer satisfont essentiellement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants.

Le comité d’agrément accorde l’agrément conditionnel pour une période de cinq ans (jusqu’au 4 avril 2013) ou pour une période plus courte, si le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer en fait la demande.

L’agrément général des programmes de formation professionnelle concomitant et consécutif axés sur les cycles moyen et intermédiaire offerts par le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer est soumis aux conditions suivantes :

  1. Le directeur du département d’éducation du Collège universitaire Redeemer doit transmettre des renseignements additionnels acceptables au comité d’agrément qui démontrent que les cours de méthodologie de l’enseignement, qui incluent une étude concentrée du cycle intermédiaire, font directement référence à l’année d’enseignement et à la matière appropriées, conformément au curriculum du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Dès que le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer aura fourni des renseignements jugés acceptables par le comité d’agrément, les programmes satisferont entièrement à la quatrième et à la dixième conditions.

  2. Le directeur du département d’éducation du Collège universitaire Redeemer doit transmettre des renseignements additionnels acceptables au comité d’agrément sur l’organisation et la structure des programmes pour les étudiants du volet moyen-intermédiaire, et ces renseignements doivent démontrer comment les étudiants de cette concentration se préparent aux méthodes d’enseignement pour un cours choisi dans l’annexe A, Règlement 184/97, et s’adressant aux 7e et 8e année du cycle intermédiaire. Dès que le département d’éducation du Collège universitaire Redeemer aura fourni des renseignements jugés acceptables par le comité d’agrément, les programmes satisferont entièrement à la sixième condition.

Comme l’exige l’article 16(1) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, le directeur du département d’éducation doit transmettre un plan décrivant les méthodes proposées pour satisfaire aux exigences énoncées ci-dessus et une estimation du délai requis pour y satisfaire, et ce, à l’intérieur d’un délai de six mois à partir de la décision du comité d’agrément. De plus, il doit annuellement faire un rapport au comité d’agrément sur les progrès réalisés en vue de satisfaire aux conditions.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 4 avril 2008


Suppression de conditions

Le comité d’agrément, lors de sa réunion du 10 février 2009, a examiné la demande du département d’éducation du Collège universitaire Redeemer de supprimer les conditions de l’agrément des programmes de formation professionnelle, concomitant et consécutif, avec concentration aux cycles primaire-moyen ou moyen-intermédiaire, telles que stipulées dans la décision d’agrément rendue le 4 avril 2008.

Conformément au paragraphe 16 (2) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, le comité a déterminé que les programmes satisfont désormais entièrement à la quatrième, sixième et dixième condition, lesquelles peuvent être désormais supprimées de l’agrément initial des programmes.

Au moment de rendre sa décision, le comité avait entendu une présentation de la direction de programme et examiné la documentation faisant le survol des étapes suivies pour satisfaire aux conditions. Le comité a aussi examiné une version révisée des options d’enseignement au cycle intermédiaire et des plans de cours qui traitent de la préparation des étudiants pour la concentration du programme qui prépare à l’enseignement aux cycles moyen et intermédiaire.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 10 février 2009


1 Le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants définit un programme de formation professionnelle menant à une qualification de base pour enseigner aux cycles moyen et intermédiaire comme «[…] un programme d’enseignement offert en Ontario qui prépare à l’enseignement dans les écoles élémentaires ou secondaires de l’Ontario […]», et qui «[…] mène à l’obtention d’un grade universitaire […]». Entre autres, il comprend l’étude de l’un ou l’autre des secteurs de concentration suivants :

«[…] le cycle moyen et un cours facultatif figurant à l’annexe A du Règlement de l’Ontario 184/97 qui appartient au cycle intermédiaire et un cours lié aux 7e et 8e années du cycle intermédiaire, […]

iii. les cycles intermédiaire et supérieur, y compris deux cours facultatifs figurant à l’annexe A du Règlement de l’Ontario 184/97. […]»

(Soulignage ajouté)


Modification de la date d’expiration

En vertu de la modification du Règlement sur l’agrément du 1er mai 2009 concernant la période d’agrément des programmes de formation initiale, la date d’expiration de ces programmes est modifiée au 4 avril 2015.

Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement
Le 1er mai 2009

En vertu du paragraphe 15.2 (1) du Règlement sur l’agrément, le comité d’agrément a convenu de proroger jusqu’au 4 avril 2018 la période d’agrément de ces programmes afin de permettre la mise en œuvre du nouveau programme de formation à l’enseignement prolongé en septembre 2015.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 19 novembre 2013

Décision concernant le rapport de vérification du programme de formation à l’enseignement prolongé

Lire la décision intégrale

Confirmation de l’agrément

Le comité d’agrément estime que les programmes de formation professionnelle suivants, offerts par le Collège universitaire Redeemer satisfont entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement en vigueur le 1er septembre 2015 :

  • Programme de formation professionnelle concomitant menant à un baccalauréat en éducation incluant des concentrations axées sur les cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire
  • Programme de formation professionnelle consécutif menant à un baccalauréat en éducation incluant des concentrations axées sur les cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire.

Le comité confirme que l’agrément général de ces programmes demeurera en vigueur jusqu’au 4 avril 2018.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 7 avril 2016

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416.961.8800 / Sans frais en Ontario : 1.888.534.2222 / TÉLÉC. : 416.961.8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top